Tourisme et séjours à Eyguières
Tourisme, séjours et loisirs dans les Alpilles à Eyguières
Eyguières Le Parc des Alpilles Manifestations Hébergements à Eyguières Restauration Associations Membres En provençal Galerie photos Documents Quelques liens ! Contactez-nous !
 
Fontaine Cocotte
1 - Service Info Tourisme d’Eyguières
2 - Fontaine Cocotte
3 - Porte Calade
4 - Médiathèque
5 - Fontaine Coquille
6 - Fontaine de Borme
7 - Croix de l'Hirondelle
8 - Fontaine Gilouse
9 - Eglise
10 - Fontaine Fontvieille
 
2. FONTAINE COCOTTE

La rieuse fontaine Cocotte ouvre le circuit des fontaines. Très nombreuses, elles font la particularité de ce village et sont les témoins de l'importance de l'eau dans son histoire. Tout commence avec le castrum des Aquaria ou camp des eaux du nom d'un domaine gallo romain, qui servira à former le nom d'Eyguières. La racine étymologique " Eyg " nous rappelle qu'à l'origine ce pays était entouré par plusieurs sources. L'eau abondante attire tout naturellement les peuples Celte, Ligure ou romain qui se succéderont dans notre pays.

Cette fontaine est construite en 1830. Un coq symbole de la République Française est fixé à son sommet. Certaines explications s'offrent à nous : les mères accompagnées de leur enfants s'amusaient à rebaptiser ce coq, emblème national, sous le nom taquin de cocotte. D'autres disaient qu'à l'époque, beaucoup de villageoises venaient y laver leurs pots de chambre, d'où son surnom tiré de l'expression familière " cocotter ", car elle répandait odeur peu agréable. Quoi qu'il en soit cette fontaine doit son nom à l'imagination populaire et au sens inné de la galéjade typiquement provençale.

La place Croix de Prêche nous ramène à un volet de notre histoire beaucoup plus sérieuse, elle évoque la présence de l'église réformée. A Eyguières, le protestantisme d'influence vaudoise peut s'établir au début du 17e siècle grâce à Mme de SADE, elle même de famille protestante. La réforme à Eyguières prend alors une grande importance au point que la cité sera surnommée " la Genève des Alpilles ".

Elle fournit deux Députés aux synodes nationaux et une lignée renommée de pasteurs. Un temple est dressé à proximité de cette place. Cependant, un conflit s'installe avec Guihen de SADE qui, contrairement à sa mère, ne protége plus les reformés. Le 21 août 1684 Louis XIV signe l'ordre de détruire le temple et d'ériger en lieu et place une croix de pierre. La révocation de l'édit de Nantes parachève l'extinction des familles protestantes. A la fin du 19ème siècle, un peu de justice est rendue sous l'influence d'Abel Destandou, historien érudit de la réforme dans la terre des Baux. S'étant occupé des archives d'Eyguières, il est à l'origine du changement de nom de la place du marché qui s'appellera désormais la place " croix du prêche " seul témoignage historique de cette période religieuse.

Pour revenir à notre rieuse fontaine, cette place garde encore en mémoire un des derniers charivaris. Cette tradition locale très respectée par nos joyeux Eyguièrens voulait qu'un veuf épousant une jeune fille soit le sujet d'un charivari ou d'un bruyant tintamarre sous ses fenêtres. Le tout s'arrêtant comme par miracle à l'annonce d'une tournée générale offerte par notre nouveau marié à toute cette troupe exubérante.

De nos grands mères, nous gardons de cette époque une tradition plus honorable. Les femmes du village en costume d'arlésienne, munies de quelques provisions, s'en allaient sur des chars à bancs suivre le pèlerinage très populaire de Saint Gens. C'était un imposant voyage de plus de trois jours qui les conduisait à l'Eglise de Monteux dans le Vaucluse, départ d'une procession jusqu'à l'ermitage du Beaucet.

Vacances, séjours et loisirs dans le sud de la France
Vacances, séjours et loisirs dans le sud-est de la France
Vacances, séjours et loisirs dans les Alpilles
Tourisme loisir et promenade
Service Info Tourisme d'Eyguières - Place de l'Ancien Hôtel de Ville - 13430 Eyguières
tél. 04 90 59 82 44 - service-info-tourisme@mairie-eyguieres.fr